دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

Bienvenue sur le site de la

Maison de la Culture Mouloud Mammeri de la wilaya de Tizi-ouzou.

BIBLIOTHEQUE DE LA

MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • Bienvenue sur le site de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de la wilaya de Tizi-ouzou.
Mémoration
Mémoration autour de Si Amar Ou Saïd Boulifa
COMMUNIQUE

La Directrice de la Culture de la Wilaya de Tizi-Ouzou, Madame Nabila GOUMEZIANE a l'honneur d'informer l'ensemble de la famille de la presse qu'une journée de Mémoration autour de Si Amar Ou Said Boulifa,aura lieu le 10 octobre 2016, au niveau de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri.

Lors de cette journée un cours magistral sera présenté autour de : « la Méthodologie Pédagogique de l'Enseignement de la Langue Amazighe ».
L'ouverture officielle aura lieu à 10h00.

Cet événement est organisé par la Direction de la Culture en collaboration avec l'université Mouloud Mammeri, la Maison de la Culture, l'Association Culturelle Said Boulifa et l'Association Culturelle Issegh .

La presse et le public sont cordialement invités.

Programme

Lundi 10 octobre 2016

Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou
Hall des expositions

-09h 00 : Ouverture de l'exposition

- Exposition sur l'œuvre et les manuscrits de Saïd Boulifa, par l'association Amar Ou Saïd
Boulifa
- Exposition sur la vie et l'œuvre de Saïd Boulifa, par l'association culturelle Issagh

Petit Théâtre

10h00
- Mot d'ouverture de Madame la Directrice de la Culture

10h15
- Témoignage d'un membre de la famille Boulifa

10h30
Cours magistral autour de :

« La méthodologie pédagogique de Saïd Boulifa dans l'enseignement de la langue
amazighe », présenté par :

- Mr. Saïd CHEMAKH, Docteur en langue amazighe, enseignant à l'Université Mouloud
Mammeri de Tizi-Ouzou.

- Mr. Amar NABTI, Docteur en langue amazighe, enseignant à l'Université Mouloud
Mammeri de Tizi-Ouzou.

14h30
- Projection d'un film documentaire sur la vie et l'œuvre de Saïd Boulifa.

La méthodologie pédagogique de Said Boulifa, dans l'enseignement de la langue amazighe

Si Amar Ou Saïd Boulifa est né en 1861 à Adeni dans la région de Larbaa Narh Irathen. Il découvre très vite l'enseignement coranique avant de fréquenter l'une des premières écoles française ouvertes dans cette région en 1875, où il obtient un certificat d'aptitude aux travaux manuels, un diplôme d'enseignement en langue française qui l'oriente directement vers la carrière d'instituteur.

Saïd Boulifa, de par ses compétences en littérature française, est propulsé comme répétiteur de berbère après avoir accompli un stage de formation à l'école normale de Bouzaréah, depuis 1890, puis à la faculté des lettres d'Alger, où il se présente comme professeur de berbère, jusqu'en 1929.

Saïd Boulifa est l'un des premiers algériens à élaborer des méthodes d'enseignement de la langue amazighe. C'était en 1897. Deux siècles après, ce qui est sauvegardé de ses œuvres est toujours d'actualité pour les linguistes et les pédagogues. Il avait sa propre méthode d'enseignement. Boulifa créait lui-même ses propres supports didactiques.

Le mérite de Si Amar Ou Saïd Boulifa revient aussi au fait d'avoir sauvé de la déperdition certaine des textes littéraires d'une grande valeur et des poèmes du barde Si Mohand qu'il a eu la chance de rencontrer.

«La biographie d'un auteur n'est pas trop importante comparée à son œuvre. Certes, il est admis que la connaissance d'éléments biographiques peut aider à la compréhension d'une œuvre, mais ce ne sont automatiquement les seuls uniques repères pour comprendre certains passages de ce que l'auteur a publié. C'est peut être le cas de Boulifa.

Boulifa a publié son premier ouvrage en 1887. Il portait le titre de : Une première année de la langue Kabyle. La même année ; paraissent simultanément les 'méthodes de la langue kabyle' de René Basset et de Belkacem Bensedira. Rien n'est dû au hasard puisqu'en juillet 1885, le décret portant t de langue kabyle t publié et une prime pour tout instituteur ayant ce brevet est institué. En 1887, c'était le diplôme de langue kabyle qui est crée à l'Université d'Alger.

Comparé aux autres ouvrages d'enseignement du berbère publiés à l'époque, le manuel de Boulifa est d'une excellente facture : il se base simultanément sur les progressions grammaticales et sémantiques et sur les versions ou le cours de grammaire. D'ailleurs, ce sera le seul manuel à connaitre une seconde édition au début du siècle.»1
Saïd Boulifa a consacré toute sa vie à la recherche sur la langue amazighe, en plus de l'histoire, l'archéologie et la sociologie. Il décède le 08 juin 1931.

Œuvres de Si Amar Ou Saïd Boulifa
Linguistique berbère :

- Textes berbères en dialectes de l'Atlas marocain, Paris 1908.
- Une première année de langue kabyle (dialecte Zouaoua). A l'usage des candidats à la prime et au brevet de kabyle, Alger 1897.

- Méthode de langue kabyle (cours de deuxième année), Alger 1913.

Littérature berbère :

- Recueil de poésies kabyles. Texte Zouaoua traduit, annoté et précédé d'une étude sur la femme
kabyle et d'une notice sur le chant kabyle (airs de musique), Alger 1904
- Manuscrits berbères du Maroc, in Journal Asiatique, 1905

Archéologie :
- L'Inscription d'Ifigha, in Revue archéologique 1909, Paris.

- Nouveaux documents archéologiques découverts dans le Haut-Sébaou in Revue africaine, 1911.

- Nouvelle mission archéologique en Kabylie in Bulletin archéologique du comité des travaux
historiques et scientifiques, Paris, 1912.

Histoire :
- Mémoire sur l'enseignement des indigènes de l'Algérie, in Bulletin de l'enseignement des indigènes,
Alger, 1897.

- Le kanoun de la zaouia de Sidi Mansour des Ait Djennad, Mélange René Basset, Tome I, Paris, 1923 - Le kanoun d'Adni, texte et traduction avec une notice historique, in Recueil de Mémoires et de
textes, XIVe Congrès International des Orientalistes, Alger, 1905.

- Le Djurdjura à travers l'histoire depuis l'Antiquité jusqu'en 1830 : organisation et indépendance des Zouaoua (Grande Kabylie), Alger 1925.