دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

Bienvenue sur le site de la

Maison de la Culture Mouloud Mammeri de la wilaya de Tizi-ouzou.

BIBLIOTHEQUE DE LA

MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI

دار الثقـــــــــافة مــــولود معمــري تيــــزي وزو
AXXAM N YIDLES MULUD AT MΣEMMER N TIZI-WEZZU
MAISON DE LA CULTURE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

  • Le Commissariat du Festival Culturel National Annuel du Film Amazigh,a le plaisir de vous annoncer l’ouverture des dépôts des films pour la participation à la 16éme édition.Le dépôt se fera au siège du Festival Maison de la Culture Mouloud MammeriT-O.date limite 05 décembre 2017.
Arabo-Africain
10ème EDITION DU FESTIVAL CULTUREL ARABO-AFRICAIN DE DANSE FOLKLORIQUE
Présentation du festival

   Le festival arabo-africain est une manifestation, à caractère culturel et d'envergure internationale, instituée par l'arrêté ministériel en date du 13 juillet 2005 du Ministère de la Culture en application du décret exécutif N° 03-297 du 10/09/2003 fixant les conditions et modalités d'organisation des festivals culturels.

De portée humaine et universelle, le festival vise à mettre en relation les peuples africains et arabes et leur donner un espace d'échange et de dialogue interculturel. Il a pour vocation :

• Œuvrer au renforcement du dialogue interculturel en Afrique et dans le Monde arabe ;
• Témoigner de la richesse culturelle des pays et la vulgariser au niveau régional et continental
• Susciter une dynamique d'échanges internationale et faire de l'Algérie une destination culturelle de choix
• Amener à la compréhension des autres et à la solidarité entre les peuples africains et arabes.
• Développer et promouvoir l'art des danses folkloriques et faire un vecteur de paix et de compréhension entre les peuples.
• Constituer un cadre de réflexion sur la préservation du patrimoine populaire immatériel en Afrique et dans le monde arabe.

Le commissariat chargé de l'organisation et du suivi de cet événement est présidé par Monsieur OULD ALI El Hadi, Directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Le festival vise à perpétuer la tradition et faire revivre Tizi-Ouzou aux rythmes et aux couleurs des cultures africaines et arabes.

PROGRAMME 
CLIQUEZ-ICI 

PROGRAMME DU COLLOQUE 
CLIQUEZ-ICI

AVIS DE CONCOURS 
CLIQUEZ-ICI




TROUPES PARTICIPANTES 

TROUPES ÉTRANGÈRES 

 CHINE
Xiamen Little Egret Folk Dancing Art Center 

 D'une création récente, Xiamen Little Egret Folk Dancing Art Center, est une illustration du dynamisme et du renouveau en Chine. Reconnue au niveau international, cette troupe du sud a réalisé, jusque là, des performances inégalées, grâce notamment à un style de danse et d'animation artistiques originels et d'un mariage sublime entre la tradition et la modernité.
Représentant l'invité d'honneur de cette édition, la troupe promet d'émerveiller et surtout, de démontrer la grandeur artistique et culturelle du Pays de Confucius.
Un joyau artistique qui marque les publics devant lesquels il se produit. Tizi-Ouzou a justement cette chance d'en être enchantée.

SENEGAL
 Ballet National «La Linguère» 

  Véritable ambassadeur de la culture Sénégalaise, le Ballet National, baptisé «La Linguère» (Princesse en wolof) ; est une fresque de la beauté des arts folkloriques de l'ouest africain. Le ballet est au rythme et aux mouvements du corps ce que la couleur est au Printemps.
Avec sa longue et riche carrière, le ballet du Sénégal régale tant par sa créativité et son dynamisme que par son authenticité et son enracinement dans l'âme africaine.

 NIGER 
Troupe MAMAKI de Zongo 

    Dédiée à la formation de jeunes danseurs en vue de perpétuer l'art populaire Nigérian, la troupe MAMAKI est devenue, au fil du temps, une pépinière de danseurs professionnels alliant intelligence émotionnelle, engagement scénique et innovation thématique. Fougueux et déterminés, les membres de la troupe réalisent, à chaque fois, de beaux tableaux faits de beauté et de finesse dont la trame n'est autre que ces figures de danses et de chants qui viennent des tréfonds de la civilisation sahélienne.

 EGYPTE
 La bande de SHARKIA pour l'art populaire :

Les belles couleurs du Nil et les fragrances de la mythologie égyptienne racontées par l'excellente troupe SHARKIA qui vient d'Egypte. Chaque création est un hommage à la beauté du pays des Pharaons et une visite guidée dans les traditions populaires des Egyptiens. Son palmarès international a forgé son expérience et l'a placé au firmament de l'art folklorique oriental.

Ce sont les rites, les cérémonies du mariage et la célébration de la joie qui inspirent la troupe et c'est, justement, cette joie qu'elle restitue au public.

JORDANIE
Troupe Machâel 

C'est une bande de jeunes, filles et garçons, qui s'attachent à montrer la diversité de l'art populaire jordanien, son enracinement dans le passé comme sa projection dans la modernité. Les danses, les chants et le théâtre sont autant de domaines auxquels cette troupe s'est consacrée; et au final, que du beau et du sublime.
Les spectacles que la troupe présente sont un hymne à l'amour, la paix, la joie et le respect de l'autre. Autant dire que c'est ce qu'il y a de plus humain chez les Hommes.

 

SYRIE
Troupe AJYAL (Générations) :


C'est une succession de générations qui ont légué un héritage et se sont donné le serment de perpétuer une œuvre, de la parachever et de la pérenniser. Cette troupe vient d'un pays martyrisé par la guerre et la violence mais désire chanter la paix, la fraternité et l'amour.
«Le voyage du papillon », «la cité des rêves», «la magie de l'amour», ...etc. sont autant de belles scènes à vivre avec des professionnels de l'art scénique. Quel bel hommage à la Syrie, berceau des cultures et au peuple syrien martyrisé mais digne et résistant.


 

 MALI
Troupe DANAYA :

Engagé dans la valorisation, le développement et la vulgarisation des arts du Mali, la troupe Danaya (confiance) est l'exemple du triomphe de l'engagement et de l'amour de la danse. Le caractère grandiose des productions et l'éclat des couleurs qui s'en dégagent rajoute de la beauté à celle dont débordent déjà le désert et ses habitants.
Danaya est un vrai Safari dans le grand Erg Touareg. C'est une invitation à la méditation, le partage et l'amour de l'autre.

 

 BURKINA-FASO
 Compagnie Yam-Ka-Ni :

Les spectacles joués par la troupe Yam-Ka-Ni (La sagesse est partout) est un beau présent offert aux enfants du monde. C'est un hymne à l'innocence, la douceur et la joie qu'inspirent les anges.
Ce groupe de jeunes professionnels traduit sur scène ce que les enfants vivent dans la réalité quotidienne. Et en cela, la perfection est le maître mot, l'excellence une devise et la générosité un slogan. Bienvenue au monde merveilleux de la bonté africaine.

 

 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
 Ballet National :

Faire de la danse théâtre : tel est le défi réussi par le ballet national de la RDC. En alliant mouvements corporels, expressions scéniques, dialogues, chants et danses, le ballet national du Congo invite le public à un voyage imaginaire dans les rythmes et les musiques des autochtones africains qui ont su préserver ce qu'il y a de plus beau dans la civilisation du fleuve Congo et de ses affluents. «En remontant le fleuve Congo» est, d'ailleurs, le titre du beau spectacle que le ballet offre au public. Un voyage au cœur du cœur africain.

 

PALESTINE
Troupe Fanounyat :

Comme son nom l'indique, cette troupe qui vient de Ramallah, dessine l'arc-en-ciel de l'art Palestinien et Méditerranéen. Pariant sur le jumelage du traditionnel et du moderne, les acteurs de la troupe réussissent le défi d'offrir au public des spectacles en toute beauté, pleins de vie, de joie et surtout de sympathie.
Cette troupe est le messager d'un pays occupé et colonisé. C'est un appel à la solidarité, un hymne à la paix et une leçon d'humanité.

 SULTANAT D'OMAN
Troupe Eliwa :

Cette troupe, à travers son nom d'origine est-africaine, est l'exemple parfait du caractère multiculturel des arts populaires, notamment de la danse et des chants. Ayant migré de l'Afrique vers le Moyen-Orient, Eliwa fut adopté par les Omaniens avant de l'inscrire dans leur patrimoine culturel national.
La troupe mixte fait usage de plusieurs instruments et varie les rythmes pour offrir au public des moments d'évasion et de sérénité auxquels seuls des privilégiés peuvent accéder.

 

 TUNISIE
La troupe Nationale des Arts Populaires :


 

Créée dans les années 60 afin de revaloriser le patrimoine culturel national et contribuer à son rayonnement, la Troupe Nationale Tunisienne des Arts Populaires, s'est vite distinguée sur la scène artistique et culturelle par ses belles prestations. Elle a réussi à conquérir ses titres de noblesse, grâce à ses belles fresques, riches en couleurs, sons et lumières.
Elle a de ce fait élaboré des tableaux largement expressifs dans la mesure où cette troupe a réussi à ressusciter fidèlement les coutumes et traditions séculaires Tunisiennes.
Par ses nombreux spectacles de haute tenue, présentés sur les différentes scènes nationales et internationales, la troupe a vu ses efforts récompensés par une belle moisson de médailles, prix et autres marques de distinctions.

FRANCE IMMIGRATION
Ballet Berbère de Wattrelos :

C'est une équipe de huit sirènes qui assurent des spectacles de chants et de danse d'une fine beauté. Venu de la région Lilloise(France), le ballet de Wattrelos est la preuve consacrée de la possibilité du mariage entre la tradition et la modernité, sans dilution et sans conflits. C'est là aussi que prend tout son sens le mot «Convergences», dénomination de l'association qui le drive.

 

COTE D'IVOIRE
Fondation REM'DE :


Créée en 2003, la compagnie REM'DE a été érigée en Fondation pour la Recherche Musicale, de Danse et d'Expression (Fondation REM'DE) en 2011 afin de prendre en compte toutes ces actions :
Formation et recherche en danse du patrimoine ivoirien et africain ;
Promotion et valorisation des arts et de la culture de Côte d'Ivoire et d'Afrique ;
Assistance aux jeunes en difficultés notamment les jeunes filles ;
Réhabilitation et insertion professionnelle des jeunes en difficulté à travers la danse du patrimoine ou traditionnelle.
Elle excelle dans les domaines de la danse et de la musique traditionnelle. REM'DE tire son répertoire du riche patrimoine ivoirien et africain. Ainsi, ses créations sont-elles un savant mélange de rythmes « Zaouli, le Digba, le Tématé, le N'goron, le Kôtou, l'Abodan...... provenant de Côte d'Ivoire, de rythmes Zoulou d'Afrique, le Mbalax du Sénégal, le Liwaga du Burkina Faso....
REM'DE a à son actif plus de vingt distinctions glanées sur les scènes du monde (Corée du sud, Algérie, France, Canada.....).

 

LIBAN
Troupe Al Majd pour le patrimoine et le folklore :

Une véritable école du pays du Cèdre qui a donné naissance à des centaines de jeunes talents qui se dévouent corps et âmes pour la promotion et la vulgarisation de l'art. Dans un cachet oriental pur, les chorégraphies présentées sont des moments de bonheur intense.
La troupe Al Majd a participé à plusieurs festivals internationaux et a acquis une expérience particulière dans l'enregistrement des vidéo-clips notamment avec des chanteurs célèbres.

 

 

TROUPES NATIONALES :

LAGHOUAT
« Troupe El Baroud El Aghouati »:

 

Cette troupe veille à la sauvegarde du patrimoine culturel des Haut Plateaux et cela à travers la danse en utilisant El Baroud et sous les rythmes du Bendir et de la Ghaita.
Elle a participé à plusieurs grands événements en Algérie ainsi qu'à divers festivals internationaux dont la France et la Tunisie.

 

 SIDI BEL ABBES :
« Troupe El Assa Edhahabia »:

La troupe a vu le jour en 2007, son objectif principal est de rassembler les différents genres nationaux dans le domaine du chant et de la danse folkloriques.
Elle a participé à de nombreux festivals internationaux, dont le festival international de danse de Sidi Bel Abbes, de Russie et du Royaume Hachémite Jordanien.

 

EL BAYADH
Troupe Nass El Maana:

Divers spectacles avec des Hommes dans tous leurs états : tel est le fonds du spectacle offert par les Hommes-symboles d'El Bayadh. Chaque séquence renvoie à une symbolique qu'il convient de chercher dans l'Histoire, le présent ou le futur. Une succession d'images à interpréter tout en savourant un spectacle offert par les vaillants hommes du désert.

GHARDAIA:
«Karabila» de Beni-M'zab:

Avertir, par des coups répétés de tambour, la population en cas de danger imminent, rappeler un rite par les sons d'instruments ou la criée, tels sont quelques actions auxquelles s'attèlent la troupe de Beni-M'zab. Chanter et danser pas seulement pour divertir mais pour organiser la société, c'est dire toute l'utilité de ses arts comme fondements d'une société civilisée.

 

TIZI-OUZOU
 La troupe Tafat d'Imsouhal :

Célébrer un rituel, chanter un amour, communier avec la nature et louer les valeurs ancestrales sont quelques uns des axes de l'action artistique de cette troupe qui trouve, dans la danse et le chant, une voie d'accès aux trésors du passé. Faire revivre un legs est ce à quoi aspire cette pépinière de jeunes artistes qui nous projette dans les profondeurs de vécu montagnard, sur les hauteurs de la Kabylie.

 

TIZI-OUZOU
Ithran N Dda LMulud de Tizi-Ouzou :

C'est une véritable fresque artistique que livrent les jeunes talents de la troupe Ithran N Dda LMulud de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, ville hôte du festival. Avec des airs anciens et des chansons du terroir, le public est transporté dans une planète faite de joie, de bonheur et de beauté. Avec les tambourineurs, typiquement de Kabylie, c'est toute l'authenticité kabyle qui s'impose et se décline face aux autres cultures et danses de tous les pays.

 

TLEMCEN
 La Troupe «Houari Boumediène» de Tlemcen :

Véritable exemple de réussite par la persévérance, la troupe Houari Boumediène a transcendé les clichés du folklore pour faire de leur danse une véritable denrée culturelle rare. En alliant mesure, adresse et professionnalisme, les acteurs de la troupe trouvent une énergie renouvelée à aller au-delà de la simple expression corporelle d'un Homme mais parviennent à communiquer avec l'âme. Un vrai moment d'évasion.

 

TAMANRASSET
 Troupe Assaru n Ahaggar :

Dans l'immensité du pays Touareg, aux confins de Tamanrasset, de cette ville mythique des hommes bleus du désert nous vient la troupe Assaru n Ahaggar.
Leur musique semble couler comme le sable, le vent, voire le temps et l'espace. Leur danse est un mime de guerriers, sur un rythme vif et soutenu, martelé par de petits instruments (T'bel et derbouka) les danseurs munis d'épées et de boucliers, miment un combat entre deux tribus, le rythme de fond, effréné, est ponctué par le bruit des épées s'abattant sur les boucliers.
Cette danse comporte un aspect théâtral, les danseurs effectuent des passes d'armes variées et spectaculaires.

 

 CONSTANTINE
 El Djoussour d'art :

Le représentant de la ville des ponts suspendus vient à Tizi-Ouzou avec un spectacle plein en couleurs. Tirant les scènes de la profondeur des civilisations ayant traversé l'antique Cirta, la troupe parcours l'Histoire par des gestes de corps, des mélodies, des airs et de la poésie. En faisant revivre tout un pan de l'Histoire algérienne, «Djoussour d'art» éveille plus qu'une émotion passagère mais un sentiment éternel d'un plein-vécu.

 

MASCARA
Troupe Eddiwan Sidi Bllal 

Danser tout en chantant les louanges à dieu et au prophète est le défi de la troupe Eddiwan Sidi Bllal . C'est une véritable communion avec le sacré qui se produit dans les spectacles de cette troupe, sans détours et sans fausse ferveur. Un moment de pure émotion qu'il convient de vivre dans la sérénité